Recommander ce site

Accueil
L'auteur
Les textes
Le blog
Contact

 
Inventaire de la seconde.


Je ne retiens, au premier regard
que l’herbe… comme une sorte
de refus d’écrire. Apparaissent pourtant
les nuances, les détails mouvants
et avec eux, l’idée
que décrire cet instant d’espace
n’est pas plus dérisoire
que de vivre
sans le décrire.
Derrière le muret voisin, la brume est proche,
ne révèle en moi rien de particulier.
J’attends toujours
d’un rien qu’il m’apprenne tout
de moi ou tout
au moins, une partie,
jusque-là méconnue du tout.
Une manière d’accorder
mon état d’être à l’état des lieux,
de découvrir l’un par l’autre,
de faire jouer les échos. J’hésite,
depuis quelque temps,
à m’aborder de front, à partir
de ce que je crois savoir. Je me repose
davantage sur le monde qui m’entoure. Aussi désuet
que cela puisse paraître, j’essaie de me laisser porter,
par un simple balancement de branches,
un bruissement, plutôt que de vouloir soulever
à bras-le-corps de lourds problèmes.
Seul, le moment présent est intemporel,
c’est le seul pourtant qui est.
Faire l’inventaire de la seconde « immobilisée »,
afin de retrouver dans l’apparence
fragile et passagère cependant
moins fuyante d’un bourgeon,
cette seconde,
cet éclat d’instant jamais assez vécu.

retour en haut de page


   
Textes et illustrations protégés par le droit d'auteur.